AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emily Jones | Sweet Devil <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emily Jones
SERPENTARD
SERPENTARD
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Emily Jones | Sweet Devil <3   Mar 28 Aoû - 23:09

Avant toute chose :

AS-TU BIEN LU LE CONTEXTE ? Uiuiui, où qu'il est Potter ?! [et son ava' à poil ->]
ET LE REGLEMENT ? Remember toi le beurre

Informations personnelles :

NOM :JONES
PRENOM : Emily Rain Venus
AGE : 17 ans
DATE DE NAISSANCE : 14 Décembre 1989
ORIGINE : { Moldu, Sang-mélê ou Sang-pûr } Sang-Pur

DESCRIPTION PHYSIQUE : 10 lignes minimum.

Dire que Emily est superbe, magnifique, canon et d’autres adjectifs de la sorte tous véridique ne suffirait pas à la décrire. En effet, beaucoup de personnes sont jugées belles et pourtant, elles ne sont pas comme elle pour autant. En effet, la jolie brune est unique et cultive son physique enjôleur, même si en réalité elle est particulièrement naturelle et ne se maquille que très peu. Après tout ,ce n’est pas de sa faute si la Nature l’a gâtée, n’est-ce pas ? Tout d'abord, ce qui saute aux yeux chez la jeune femme c'est son attitude, avant même son physique plus que parfait.. Son attitude est clairement celle d'une jeune femme qui veut conquérir le monde et qui a l'air de vous envoyez vous faire voir ailleurs à chaque fois qu'elle pose les yeux sur vous. Lexie est le genre de fille méchante – n’ayons pas peur des mots, elle le reconnaît elle-même – et elle n’a pas peur d’arborer cet air arrogant qu’elle possède depuis l’enfance et ce serait tout bonnement impossible pour elle de s’en séparer, même avec une bonne dose de bonne volonté. Et puis avouons le nous, cet air de petite fille capricieuse peste et trop gâtée lui donne un petit côté enfantin totalement craquant. En effet, elle ne peut pas s’empêcher de toiser les gens, pour les jauger et voir si ils méritent son attention – ou non. Sa démarche est également bien particulière : à la fois légère, féline et élégante, elle est encore plus sophistiquée que celle que les mannequins mettent des années à acquérir. Chez la jolie brune c'est tout bonnement naturel. D'ailleurs pourquoi serait-elle mannequin alors qu'elle veut simplement régner en maître sur le monde ? Emily est grande pour son âge - d'ailleurs sa taille est un sujet tabou, ne lui demandez jamais - et élancée. Elle a le physique de tous ces acteurs merveilleusement sculptés que les ados pré pubères idolâtrent dans toutes les séries plutôt futiles à la Newport Beach ou Beverly Hills ou ce que vous voulez. Je sais, c’est énervant d’avoir un physique parfait sans faire aucun effort. Un autre atout majeur de la jeune femme c'est évidemment son visage d'ange. En effet, elle possède des traits fins, ce qui lui donne un air à la fois enfantin, mutin et angélique... Sa bouche est pulpeuse et rosée à souhait et des petites fossettes apparaissent lorsqu'elle esquisse un sourire sincère – ce qui est particulièrement rare, mais bon, au moins vous êtes prévenus. Si Emily vous parle, c’est qu’elle y trouve un intérêt quelconque. Si elle vous sourit, c’est qu’elle veut forcément quelque chose de vous, ne vous méprenez pas un instant sur ses intentions, conseil d’ami. Enfin, ses magnifiques yeux océan en font chavirer plus d'un tant ils se perdent dans son regard. Pour couronner ce charmant portrait de magnifiques cheveux bruns et soyeux encadrent parfaitement son visage doré et tombent en cascade derrière les fines épaules d'Emily. A l’origine légèrement ondulés, ses cheveux changent pourtant souvent d’apparence, partant du frisé et pouvant arriver jusqu’au lissage parfait, selon l’humeur de la jeune femme. .Enfin, son corps est parfaitement proportionné de ses longues jambes fines et fuselées en passant par sa chute de reins vertigineuses à sa belle poitrine. D'ailleurs Emily cultive en permanence une image de jeune fille classe et a beaucoup de prestance en toute circonstance. Après tout, la prestance et le charisme sont les clefs de la persuasion et la persuasion permet d’obtenir tout ce que l’on souhaite, non ?! Niveau style vestimentaire, lorsqu’elle ne porte pas sa tenue réglementaire de Poudlard, Emily est une adepte du chic, de l’élégance et du glamour, ce qui prolonge cette image de princesse, de jeune femme légèrement maniérée et reine du bon goût. Ce qui impose le respect, qui plus est.

DESCRIPTION CARACTERE : 10 lignes mininmum. // Qualités ? Défauts ? Goûts ? etc

Le caractère d'Emily ?! D’une complexité déconcertante. Et encore, je pèse mes mots. Au premier abord, Emily est le stéréotype de la fille de bonne famille, à l'air aristocrate comme ce n'est pas possible. Et au second abord, en fait, c'est la même chose. Oui Emily est détestable et en plus, elle adore ça. Mais bon si la Terre ne comptait que des anges l'on s'ennuierait vite. D'ailleurs la belle n'éprouve pas de mépris uniquement pour ceux de sa propre maison, et c'est tout. Bien entendu, avec de telles gênes, il est tout à fait normal que la belle brune ait hérité d’un port de tête altier et d’une démarche gracieuse et élégante. Cette allure lui donne bien entendu un air arrogant et prétencieux que le commun des mortels admirent mais adorent également détester. Oui, Emily est hautaine, narcissique et imbue d’elle-même, comme tout enfant trop capricieuse. Pire encore, elle vous méprise profondément, vous, humain lambda. Parce que ce qui la rend si sûre d’elle, ce n’est même pas son sang noble ou le nombre de zéros que contient son compte en banque, mais plutôt ce qu’elle est réellement : un être exceptionnel. Au-dessus des autres, au-dessus des lois. Du moins, c’est ce qu’elle croit. Malgré des facultés exceptionnelles, Emily n’est pas un ange et se fiche du côté symbolique du bon sorcier. Sauver le monde ?! C’est bel et bien la dernière de ses préoccupations. Servir ses propres intêrets ? C’est nettement mieux. La jeune femme, en effet, méprise profondément les gentils, qu’elle trouve fade et insipide. Elle cultive sans vergogne son côté sombre histoire de compenser son patrimoine de petite fille capricieuse et pourrie gâtée. Ne vous fiez pas à son sourire d’ange, il peut être trompeur : en effet, Emilie ayant suivi des cours d’art dramatique depuis son plus jeune âge, il ne lui est guère difficile de mentir et de manipuler à sa guise, travestissant ses traits, prenant l’attitude que son interlocuteur attend d’elle. Pour mieux le berner. Colérique et de très mauvaise foi, Emily a un côté légèrement névrosé et hysterique et il ne vaut mieux pas l’agacer sous peine d’essuyer sa répartie cinglante et blessante, cela va de soi. Pas susceptible pour un sou, la belle brune n’est jamais vexée étant donné que son égo est sur-dimensionné. Par contre, elle est très rancunière et n’oublie jamais, ne pardonne jamais. Sans avoir l’air d’y toucher elle vous fera payer tôt ou tard. Toujours. Surtout au moment ou vous vous y attendez le moins bien sûr. Brillante et cultivée, Emily est appréciée pour son éloquence et son grand savoir, qu’elle ne se gêne pas pour éparpiller aux yeux des autres, bien trop fière. En effet, son QI avoisine le 163, mais c’est de famille, il n’y a pas de magie là dedans. Seulement une obscure question de génétique. Hautement individualiste et égoiste, Emily a appris très tôt à ne compter que sur elle-même. Il ne faut donc pas compter sur elle, elle n’a aucun esprit d’équipe et ne songera qu’à sauver sa peau en cas de danger. D’ailleurs Emily n’hésitera pas une seconde à livrer père et mère contre la vie sauve. Elle est courageuse et combative, certes, mais réaliste et a appris très tôt que la vie humaine ne vaut pas grand-chose. Ambitieuse et un brin opportuniste, la jeune femme compte aller loin, très loin. Et pour y parvenir, tous les moyens sont bons, même les plus contestables. Après tout on est vivants tant qu’on est inconscients, tant ce monde est pourri jusqu’à la moelle. Malgré ce « petit » aspect antipathique, la brunette est tout de même une personne qui impressionne de part son charisme et sa prestance et vers qui les gens tendent à aller naturellement. Disons qu’elle attire, un peu comme les abeilles se ruent sur le miel ou comme les papillons sont prêts à mourir calcinés par la lumière qu’ils vénèrent tant. Impulsive, la jeune femme est du genre à agir avant, sur un coup de tête, et à reflechir après, la plupart du temps, ce qui peut lui amener quelques légers problèmes, cela va de soi. Désinvolte et insouciante en temps normal, Emily se contente de vivre au jour le jour en perpétrant son image lisse de perfection incarnée, sachant de toute manière que même sans produire d’efforts, elle aura tout ce qu’elle souhaite. C’est inévitable. Séductrice et volubile, Emilyn’a rien de la jeune femme romantique et fleur bleue. Blasée depuis fort longtemps des relations amoureuses qu’elle juge gnan-gnan et lassantes à souhait, elle adore pourtant s’engager dans des histoires, le temps que celles-ci soient enivrantes et destructrices. Sinon, ça ne l’intéresse pas et elle préférera agir en parfaite mante religieuse après une nuit d’amour. Point final. Caracterielle, la belle brune ne supporte pas qu’on se mette en travers de son chemin, ce qui la rend facilement irritable. Horriblement têtue, Emily a toujours raison et aura le dernier mot, même si elle a tort. De toute façon sa mauvaise foi fait en sorte qu’elle n’ait jamais tort, cela va de soi.

PARTICULARITE ? Emily possède une minuscule étoile rouge tatouée au creux du poignet gauche et personne n'a jamais su ce que cela représentait, d'ailleurs.

BIOGRAPHIE :

Vous devez sans doute penser que la biographie d’une jeune femme de 17 ans est rapidement dressée et d’un intérêt franchement limité ? Dans le cas d'Emily, vous ne pouvez pas savoir à quel point vous êtes loin de la vérité. Avec un arbre généalogique aussi rempli que le sien et des antécédents totalement paradoxaux mais terriblement attirants, son destin a déjà été tout tracé : cette fille a fait, fait et fera de grandes choses. Vous êtes prévenus. Et si vous tenez à la vie, vous feriez bien de ne pas trop attirer son courroux, elle risquerait de vous le faire payer très cher plus tard. Oui, très rancunière, elle n’oublie jamais. Vous voilà prévenus. On peut y aller maintenant ?! Tout commence il y a bon nombre d’années….

QUELQUE PART EN ANGELETERRE, année 1950

Amadeus Percy – Auror de renom, se métamorphosant en aigle lorsqu’il le souhaitait – vient de déclarer sa flamme à Rain Hatwood, jeune sorcière aussi douée que talentueuse, major de sa promotion et récemment promue à un poste à haute responsabilités au Ministère de la Magie. Au même moment, mais dans un lieu tout autre, une scène similaire est en train de se dérouler… Jonathan Jones, un humble descendant de Serpentard, vil et froid, vient de succomber au charme d’Ariel Wizeman, une Véliane aussi éblouissante qu’énigmatique. Ces quatre personnes que rien ne rapproche et qui suivent toutes des voies différentes, ce sont les grands-parents d'Emily, ou du moins, ses futurs grands-parents. Et c’est de leurs ébats que seront conçus simultanément ses deux parents. Comme vous pouvez le voir, les gênes sont déjà là. Un auror, une Véliane, Un Mage Noir, un membre éminent du Ministère. Son destin est déjà tout tracé, je vous aurai prévenus. Emily a donc du sang de Véliane, ce qui transaparaît dans son physique parfait et enjôleur. Mais les autres caractéristiques de sa famille seront, elles aussi déterminantes dans son avenir, vous le verrez par vous-même. Les parents d'Emily se rencontrèrent tardivement, à Poudlard, plus précisément. Eleanor Percy était élève à Gryffondor tandis que Carl Jones, était élève à Serpentard, en tant que digne descendant de la lignée de son fondateur. Il estimait donc très justement que la sorcellerie ne devait être enseignée qu'aux enfants de pure lignée et de grande famille. Le coup de foudre ne fut pas présent et tout les séparait, à commencer par leurs maisons, ennemies depuis toujours. Contraints de se lancer des piques continuellement pour sauver les apparences, les deux sorciers attendirent la fin de leurs études pour se retrouver, en plein coeur de Londres, dans l'Hotêl particulier de Carl Jones, possession de son humble famille aristocratique depuis des générations. Il paraîtrait que le fondateur de Serpentard lui même aurait habité cette demeure un temps. Emilie ne saura jamais si cette histoire est réellement fondée, mais en tout cas son père ne tarit pas d'éloges sur sa famille et son arbre généalogique conséquent. Et sa mère en fait tout autant, même si de son côté, on est plus Vélianes et Aurors que Serpentards et Mages Noirs... Après cinq ans d'une relation tumultueuse et passionnée, Eleanor dût se rende à l'évidence: elle était enceinte. Ce qui n'était que trop peu compatible avec leurs deux carrières naisasntes. Mais bien sûr, Carl réussit à raisonner sa femme: un enfant perpétuait la lignée et c'était en plus très prestigieux un nouveau sorcier dans la famille. Le garçon s'imagineait lui enseigner des tas et des tas de sortilèges se fichant qu'elle n'ait pas l'âge légal et que le Ministère en serait immédiatement averti. Puisque dans 9 mois, il serait totalement entré au Ministère de la Magie, c'était son but ultime et il avait l'intelligence suffisante pour le faire....


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Jones
SERPENTARD
SERPENTARD
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Emily Jones | Sweet Devil <3   Jeu 30 Aoû - 21:50

9 mois plus tard

C'est dans une clinique Moldue - au grand dam de son père - et prestigieuse que Emily Jones vit le jour en 1989. A peine âgée d'une semaine, sa petite bouille angélique ensommeillée fit la couverture de la Gazette des Sorciers en compagnie de son père, récemment promu à un très haut poste au Ministère de la Magie. Et infiltrer le ministère était plus que grisant pour un assoiffé de pouvoir comme lui. Et plutôt efficace également, au cas où celui qu'il vénérait - en secret - referait surface un jour. Carl avait toujours eu envie d'être un héros, de servir une cause, comme pendant la première grande bataille. Seulement il était né trop tard, pourtant - et peut être à cause de ces propres parents - il avait toujours su de quel côté se trouvait sa voie... Et c'est de cette façon là qu'il décida d'éduquer sa fille, lui inculquant comme valeur l'importance de la race, et la recherche perpetuelle de la perfection doublée d'une ambition démeusurée. Emily eut une pléiade de Créatures et de serviteurs Sorciers à son service en plus d'un respectable professeur particulier pour lui inculquer les prémices de la magie. Evidemment, l'usage de la magie en dehors de Poudlard était formellement interdit avant l'âge de 17 ans et le Ministère pouvait le découvrir, mais Carl travaillant lui même pour le Ministère, avait fait en sorte de faire s'évanouir la fameuse Marque de sa petite fille chérie. L'enfance d'Emily fut moins heureuse que ce qu'on pourrait croire, malgré son statut, le prestige de sa famille, son intelligence et son physique d'ange. Elle fut toujours forcée de donner le meilleur d'elle même tout en ayant l'impression que ce n'était jamais suffisant ni même satisfaisant. Sa mère - professeur à Poudlard - ne cessait de lui rappeler qu'elle était très bien comme elle était, mais la petite fille avait appris depuis très longtemps à mépriser la flatterie - selon les conseils de son intransigeant de père. Emily travailla donc sans relâche des années durant, s'entrainant en enfreignant la loi afin d'être la plus performante. Bien sûr, elle devait s'intéresser à tous les domaines et non uniquement à la magie. Son père lui fit prendre des cours d'arts dramatiques - parce que travestir ses traits était la chose la plus importante pour être persuasive et compétente - dans tous les domaines. Et pour un descendant du noble Serpentard, la ruse était un accessoire hautement important. Mis à part le théatre, la jeune fille fut contrainte dès l'âge de 6ans à prendre des cours de danse classique histoire d'avoir ce port altier et aristocratique qui montrait à tout le monde la pureté de son sang et elle s'inscrivit également à l'équipe de Quidditch local en tant que poursuiveuse. Emilie réussit à troquer ce poste qui ne lui convenait guère pour être Attrapeuse, à la grande joie de son père, omniprésent dans sa vie. La jolie brune canalisait sa rage à la maison et paraissait aussi parfaite à l'exterieur qu'elle devait l'être mais c'est sur les autres enfants de son age qu'elle se fit rapidement connaître en deversant son courroux sur eux. Sa répartie, sa détermination et sa capacité à être la meilleure furent connues de tous et craintes assez rapidement. Emily aimait ce sentiment de pouvoir qu'elle avait sur les autres élèves et la réputation de leader qu'on lui faisait et qui était pour elle une sorte de revanche qui comblait ce qu'elle ne verrait jamais dans les yeux de son père bien trop exigeant: de la tendresse, de la fierté, de l'admiration. Et sa mère trop gentille la surprotégeant l'agaçait plus qu'autre chose. A l'âge de 11 ans lorsqu'elle arriva à Poudlard, - où son pire cauchemar aurait été d'être une Gryffondor, ennemis de toujours des Serpentards - Emily fut tout de suite cataloguée comme LA perfection incarnée, une jeune fille si jeune et pourtant si complète. Ce ne fut qu'une maigre consolation mais elle s'imposa rapidement parmi les autres élèves même si au fond, elle en méprisait la plupart. Par son grand sens de la compétition elle respectait ceux de sa maison, ou du moins ceux qui lui faisait gagner des points. Cependant, elle n'avait pas son pareil pour rabaisser le bouc émissaire, ou le sorcier le moins doué. Les filles dont l'uniforme faisait ressortir les imperfections avaient le droit à des moqueries cyniques qui les faisaient pleurer. Peu importe, elle s'en fichait. Même Peeves, le fantôme farceur, ne l'embêtait pas malgré son statut de première années. Les années suivantes furent environ les mêmes: se battre pour s'imposer et être la meilleure, être la plus aimée, obtenir les meilleurs résultats. Rentrer le moins souvent chez elle. Tout était devenu routinier. Jusqu'à cet été, où son père lui a enfin avoué une vérité bien trop longtemps caché: le seigneur des ténèbres allait être bientôt de retour et elle n'avait rien à craindre, puisqu'il était un de ses serviteurs. Carl s'empressa de montrer son tatouage à la jeune fille âgée de 15 ans qui eut d'abord comme réaction une mine dégoutée. Emily n'était pas une personne gentille mais elle n'était pas non plus méchante. Enfin, elle l'était mais pas au point de tuer des innocents, ou même d'accepter que son père soit un traître infiltré au sein du Ministère. Sachant qu'il ne tirerait rien de sa fille sous la menace, il lui promit monts et merveilles et lui offrit un compte en banque à 10 chiffres tout en lui faisant promettre de ne rien dire à sa mère, qui était une personne éperdumment altruiste, mais qu'il s'éfforcerait tout de même de protéger lors de la grande bataille finale. Emily hésita deux semaines et finit par céder. Oui elle était vénale. Tous les objets funs et futiles que lui offrit son père - une cape d'invisiblité entre autres - finit de lui faire prendre conscience que son choix était le bon. Et puis, on ne pouvait pas abandonner sa famille, non ?! Voilà pourquoi, tout l'été, Emily travailla encore plus dur avec son père qui lui appris les sortlièges Impardonnables et lui offrit des cours de défenses très poussés, allant jusqu'à l'éxtenuer. Si Emily trouvait qu'être un méchant était toujours super fun parce qu'ils n'avaient aucune moralité - du moins dans les films - elle n'était pas sûre de penser toujours la même chose si il arrivait quelque chose à l'un de ses camarades de classe, même si elle préferait mourir que de l'avouer. Après tout, même si elle ne les aimait pas - ou qu'ils lui étaient presque tous indifférents sauf ses amis proches - elle ne leur souhaitait pas une mort atroce. Depuis deux ans, rien n'a réellement changé. Son père la prépare toujours pour cette bataille qu'elle ne voit pas venir, il lui parle toujours autant du seigneur des ténèbres qui veut soit disant la rencontrer mais elle a toujours réussi à esquiver ce moment qu'elle imagine déjà pénible et la jeune femme n'a toujours pas réussi à convaincre les élèves innocents de l'ampleur de la menace qui pèse sur eux.

Votre scolarité à Hogwarts :

ANNEE : 7ème, et par conséquent, dernière =]
BREVE DESCRIPTION DE VOS ANNEES PRECEDENTES A POUDLARD : { Ca peut être de brèves anecdotes } - 10 lignes minimum.

1ère année: Cérémonie de répartition.
Emily se souvient de ce jour comme si c'était hier, et elle avoue maintenant sans honte aucune que ce fut le pire de sa vie. Alors que chacun parlait fort, riait et même chantait leur joie tout en s'extasiant devant leurs livres de cours dans le Poudlard Express, la jolie brunette de 11 ans, quant à elle, restait cloîtrée dans un mutisme assez déconcertant, angoissée comme jamais: c'était un abruti de chapeau à moitié troué qui allait définir ce qu'allait être sa vie, et le fait de ne pas avoir le contrôle total de la situation l'effrayait. En tant que digne descendante de Salazard Serpentard, Emily savait pertinemment que si elle ne faisait pas partie de sa maison, son père ne l'accepterait jamais. Il serait très bien capable de la renier et pire encore, d'aller jusqu'à effacer toute trace de son existence sur les arbres généalogiques poussiéreux et prestigieux qu'ils possédaient. C'était donc la peur au ventre et un noeud à la gorge que la jolie brune fit la queue, affichant cependant un air hautain et impassible jusqu'à la dernière seconde, tentant d'oublier que son coeur battant la chamade menaçait d'exploser. "Pas Gryffondor, Pas Gryffondor. Pitié. Ni Serdaigle. Je VEUX ETRE A SERPENTARD JE VEUX ETRE A SERPENTARD JE VEUX ETRE A SERPENTARD." Voici ce qu'elle se répétait, telle une chanson entêtante. Emily ferma les yeux lorsqu'on apposa le choipeaux sur sa tête et eut un grand soupir de soulagement en entendant le choix de celui-ci, avant de rejoindre sa table sous les applaudissements tonitruants des élèves.

3ème année: Terrain de Quidditch.
Le Quidditch était de loin le sport préféré d'Emily, qui l'avait pratiqué avec assiduité en tant qu'attrapeuse dans une équipe locale plutôt douée. Seulement voilà: si elle avait été engagée dès la première année dans l'équipe des Serpentards parce qu'elle était talentueuse, Emily n'était cependant qu'une vulgaire poursuiveuse, et ce poste ne répondait pas à ses attente. Elle était vive et rapide comme l'éclair alors franchement, éviter des Cognards longs à la détente ce n'était pas pour elle. Et aujourd'hui, elle sentait que quelque chose de spécial se produisait. Cet espèce d'abruti congénital de Lloyd Stewart, l'attrapeur, était en effet en septième année l'année précédente et était donc parti, laissant par conséquent vacant ce poste. Et Emily savait pertinemment que si on la convoquait sur le terrain, c'était pour une raison bien particulière. Lui offrir ce poste qui lui revenait de droit. Cependant, qu'elle ne fut pas sa surprise de se retrouver nez à nez avec cette salope de Isadora McCartney, elle aussi en compétition. Pfff. Elle allait lui montrer qui était la meilleure. Au 'top', le capitaine de l'équipe lâcha le Vif d'Or qui s'élança dans les airs, aussitôt suivi par les deux filles, qui se détestaient presque depuis toujours. Cette lutte acharnée fut ce qui arracha la plus grande dose d'adrénaline de sa vie à Emily, avant la jouissance suprême de tenir dans sa main et d'une façon triomphante le minuscule vif d'or... Elle avait gagné et l'air déconfit qu'affichait sa rivale ne rendait ce moment que plus délicieux.

5ème année: Cours de défense contre les forces du mal.
Le cours en lui même n'avait rien d'exceptionnel. Après que le professeur leur ai fait tester les sortilèges impardonnables sur des araignées minuscules - sauf le Avada Kedavra - il était prévu de faire apparaître un Patronus, puis de finir en douceur avec un Epouvantard, qui avait le don de détendre la classe, étant donné qu'ils riaient souvent de l'apparence que ceux-ci prenaient. Après avoir fait dansé son araignée sur deux pattes, l'avoir regardé se tordre de douleur et enfin, avoir fait apparaître son magnifique Patronus - une sorte de serpent géant se dressant fièrement pour faire face à un Detraqueur invisible - Emily était pressée de voir l'Epouvantard. En effet, le sien prenait presque toujours une forme différente, tout simplement parce qu'elle n'avait pas réellement une peur panique. Seulement, cette fois ci, ce fut nettement moins drôle qu'à l'accoutumée... En effet, le fameux Epouvantard prit la forme... de son père, une baguette magique à la main lui ordonnant de retravailler encore une fois son Imperium. Et là, les rires qui normalement fusent à chaque apparition laissèrent place à un silence pesant. Si elle avait pu rougir, elle serait sûrement devenu rouge ecrevisse. Cependant, Emily se contenta d'un regard noir en direction de tous ces imbéciles et se contenta d'un simple "Ridikulus" pour affubler cet imbécile teigneux d'Epouvantard d'habits de clowns tout à fait pitoyables. Mine de rien, cette anecdote la chamboula et elle eut peur que les élèves aient des soupçons sur ce petit manège...

COURS FAVORIS : Sortilèges afin de devenir encore et toujours plus puissante
COURS DETESTE : La botanique... Quelle utilité ?

Hors jeu :

AVATAR : Eva Green <3
PRENOM : Mandine
AGE : Bientôt 19
PRESENCE SUR LE FORUM : Régulière

Facultatif :

COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Frozen Kiwii
DES SUGGESTIONS POUR L'AMELIORER ? /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Jones
SERPENTARD
SERPENTARD
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Emily Jones | Sweet Devil <3   Jeu 30 Aoû - 22:15

Huhu, j'crois que j'ai enfin fini ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
Admin
avatar

Nombre de messages : 77
Maison : POUDLARD
Année : ///
Date d'inscription : 20/08/2007

Feuille de personnage
Animal de compagnie: Un phénix
Amis ? // Ennemis ?:
Niveau de sorcellerie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Emily Jones | Sweet Devil <3   Jeu 30 Aoû - 22:31

Et bien, j'aurai pas perdu ma soirée ^^ Superbe présentation !

Y'a des petites erreurs par-ci par-là du genre " Lexie " au lieu d' "Emily " mais j'fais pas chicaner avec ça, quand on voit la qualité rarissime de cette présentation ^^

Donc sur ce, je te Valide - Avec mention TB lol

Inutile de préciser que tu fais gagner à Serpentard les 3points bonus de présentation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-hogwarts.forumhope.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emily Jones | Sweet Devil <3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emily Jones | Sweet Devil <3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sweet Nightmare} Manni
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» Combat #1: Emily vs Kim
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember Hogwarts :: 
T H E S O R T I N G C E R E M O N Y
 :: 
Gryffindor ? Hufflepuf ? Ravenclaw ? Or maybe Slytherin ?
 :: Le Choixpeau a donné son verdict !
-
Sauter vers: